Le pole Essais réalise les tests feu, et caractérise et qualifie les performances feu-fumées de vos systèmes. Le pôle essai est complétement équipé, accrédité et reconnu pour les tests feu ci-dessous :

  • le ferroviaire européen EN 45545, y compris l’essai siège (annexes A et B)
  • le ferroviaire français NF F 16 – 101/102 et 201
  • le ferroviaire américain NFPA 130, y compris le panneau radiant ASTM E 162
  • les essais aéronautiques suivant la FAR 25.853 et l’annexe F
  • les essais du bâtiment relatifs au marquage CE des produits de construction : EN 13823, EN ISO 1716, EN ISO 11925-2, EN ISO 9239
  • les essais relatifs au matériel électrique et électrotechnique : UL 94, NF EN 60695-2-12 …

La liste n’est pas exhaustive et nous réalisons également ces tests feu dans le cadre de vos mise au point de produit (essais d’orientation plus simples)

Le pôle Certification et marquage CE reprend la certification tierce partie dans le cadre du marquage CE des Produits de la construction. Le CREPIM est un organisme notifié (NB 2137) et accrédité par le COFRAC (Accréditation 5-0571, Portée consultable sur www.cofrac.fr). Nous garantissons :

  • un traitement impartial du dossier en toute confidentialité et toute indépendance
  • la mise à disposition d’auditeurs confirmés, de formation chimiste
  • le traitement de votre dossier par un chef de projet unique

Le CREPIM (NB 2137) vient d’être notifié pour le marquage CE des câbles dans le cadre du RPC sur le niveau 1+ sur la norme EN50575:2014/A1:2016. Cette mesure sera obligatoire en juillet 2017.

Le pole Développement reprend :

  • Le développement à façon formulations ignifugées avec des propriétés optimisées de réaction au feu
  • Le développement et le « benchmark » de systèmes polymères retards au feu en prenant en compte les recommandations des référentiels REACH, ROHS, en prenant en compte la fin de vie des produits

Notre sommes spécialistes sur le développement de résines « anti-feu », de nature thermoplastique ou thermodurcissable, basées sur un large panel de technologie agissant en phase gaz ou phase condensée, y compris l’intumescence.

Le pôle Formation réalise des formations générales pour les entreprises et sur la sécurité incendie des matériaux :

  • Les stratégies d’ignifugation,
  • Les approches normatives d’essais : les tests feu pour chaque marché
  • Les approches réglementaires
  • Les lois de contrôle relatives au triptyque [matériau-matériel-réaction au feu]

Cette liste est non exhaustive : n’hésitez pas à nous contacter pour toute demande particulière !

CREPIM : Votre partenaire pour garantir la sécurité de vos matériaux et systèmes

Situé au coeur de l'Europe, le CREPIM développe, teste, et certifie des formulations résistantes au feu pour les entreprises travaillant dans les secteurs de transport de masse (ferroviaire, aviation et naval), du bâtiment, de l'électricité et du textile.

Le CREPIM assure également le maintien des connaissances relatives à la sécurité incendie et les matériaux.

Afin de mieux réponde aux besoins conjoints de développement et d'essais, l'activité du CREPIM est organisée suivant 4 pôles : le pôle Essais, le pôle Certifications, le pôle Développement et le pôle Formation qui déclinent nos métiers.

Téléchargements

Fire : facts and figures
Source : Secrétariat d'Etat au Logement – France- 2009

Le nombre d'incendies a doublé ces vingt dernières années et l'incendie d'habitation est la seconde cause de décès par accident domestique chez les enfants de moins de 5 ans, après la noyade.


14% des incendies sont déclenchés par des enfants, ce qui représente plus de 6 000 incendies par an en France. Attirés par le feu, ils sont souvent les premières victimes des incendies qu'ils provoquent.
25% des incendies sont d’origine électrique.
75% des départs de feu résultent de maladresses ou d’actes volontaires.
30 secondes suffisent pour qu’un sapin de Noël s’enflamme.
Dans une incendie, le combustion des polymères est responsable de :


Plus de 10.000 blessés dont 3 000 doivent vivre avec une invalidité lourde. 800 morts par an en France et 80 % des décès sont dus à l’intoxication par la fumée. 2/3 des victimes succombent asphyxiées dans leur sommeil. Le coût des incendies domestiques s’élève à environ 1,3 milliard d’euros :


A noter enfin que le temps disponible pour évacuer un local en feu est passé en 30 ans de 15 à 3 min, ce qui justifie l’utilisation de matériaux ignifuges qui vont limiter la réaction au feu des ensembles.

Academic review - feel free to download any of the items below on Science Direct


Information : Ce site utilise des cookies. En fermant cette bannière, en naviguant sur cette page ou en cliquant sur un lien, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.