Le pole Essais réalise les tests feu, et caractérise et qualifie les performances feu-fumées de vos systèmes. Le pôle essai est complétement équipé, accrédité et reconnu pour les tests feu ci-dessous :

  • le ferroviaire européen EN 45545, y compris l’essai siège (annexes A et B)
  • le ferroviaire français NF F 16 – 101/102 et 201
  • le ferroviaire américain NFPA 130, y compris le panneau radiant ASTM E 162
  • les essais aéronautiques suivant la FAR 25.853 et l’annexe F
  • les essais du bâtiment relatifs au marquage CE des produits de construction : EN 13823, EN ISO 1716, EN ISO 11925-2, EN ISO 9239
  • les essais relatifs au matériel électrique et électrotechnique : UL 94, NF EN 60695-2-12 …

La liste n’est pas exhaustive et nous réalisons également ces tests feu dans le cadre de vos mise au point de produit (essais d’orientation plus simples)

Le pôle Certification et marquage CE reprend la certification tierce partie dans le cadre du marquage CE des Produits de la construction. Le CREPIM est un organisme notifié (NB 2137) et accrédité par le COFRAC (Accréditation 5-0571, Portée consultable sur www.cofrac.fr). Nous garantissons :

  • un traitement impartial du dossier en toute confidentialité et toute indépendance
  • la mise à disposition d’auditeurs confirmés, de formation chimiste
  • le traitement de votre dossier par un chef de projet unique

Le CREPIM (NB 2137) vient d’être notifié pour le marquage CE des câbles dans le cadre du RPC sur le niveau 1+ sur la norme EN50575:2014/A1:2016. Cette mesure sera obligatoire en juillet 2017.

Le pole Développement reprend :

  • Le développement à façon formulations ignifugées avec des propriétés optimisées de réaction au feu
  • Le développement et le « benchmark » de systèmes polymères retards au feu en prenant en compte les recommandations des référentiels REACH, ROHS, en prenant en compte la fin de vie des produits

Notre sommes spécialistes sur le développement de résines « anti-feu », de nature thermoplastique ou thermodurcissable, basées sur un large panel de technologie agissant en phase gaz ou phase condensée, y compris l’intumescence.

Le pôle Formation réalise des formations générales pour les entreprises et sur la sécurité incendie des matériaux :

  • Les stratégies d’ignifugation,
  • Les approches normatives d’essais : les tests feu pour chaque marché
  • Les approches réglementaires
  • Les lois de contrôle relatives au triptyque [matériau-matériel-réaction au feu]

Cette liste est non exhaustive : n’hésitez pas à nous contacter pour toute demande particulière !

CREPIM : Votre partenaire pour garantir la sécurité de vos matériaux et systèmes

Situé au coeur de l'Europe, le CREPIM développe, teste, et certifie des formulations résistantes au feu pour les entreprises travaillant dans les secteurs de transport de masse (ferroviaire, aviation et naval), du bâtiment, de l'électricité et du textile.

Le CREPIM assure également le maintien des connaissances relatives à la sécurité incendie et les matériaux.

Afin de mieux réponde aux besoins conjoints de développement et d'essais, l'activité du CREPIM est organisée suivant 4 pôles : le pôle Essais, le pôle Certifications, le pôle Développement et le pôle Formation qui déclinent nos métiers.

DIRECTIVE BASSE TENSION 2006/95/CE

CREPIM : test feu - Directive basse tension 2006/95/CE

La réglementation concernant le matériel électrique et électronique implique l'évaluation des matériaux vis à vis de leur comportement au feu. Le CREPIM est accrédité par le COFRAC pour mener certains essais pour ce type d'application. Les différents tests en relation avec ce domaine d'application sont les suivants :

Essai d'allumabilité / autoextinguibilité
NF EN ISO 60695-10-11 - UL 94


Ces normes font références à différents sous-essais permettant la classification des matériaux selon les résultats à ces essais.

Essai à l'horizontal
Classements HB, HB 40 et HB75 ou HBF, HF-1 et HF-2 pour les mousses


CREPIM : test feu : UL 94 ou NF EN 60695-11-20

Cet essai consiste à soumettre un matériau positionné horizontalement à une flamme de puissance 500W et d'évaluer son comportement au feu en terme de propagation à l'horizontal. Une vitesse de propagation peut être ainsi mesurée. Le classement obtenu est fonction de la vitesse mesurée.

Essai à la vertical
Classements V0, V1 et V2


CREPIM : test feu : UL 94 ou NF EN 60695-11-20

Cet essai consiste à soumettre un matériau positionné verticalement à une flamme de puissance 500W et d'évaluer son comportement au feu en terme de persistance de flamme et donc d'autoextinguibilité. De plus, la chute de débris enflammés est observéedurant la totalité de l'essai. Les temps de persistance de flamme après retrait du brûleur et les temps d'incandescence après extinction de la flamme ainsi que la propagation verticale de la flamme et la chute de goutte enflammant ou non un coton situé sous l'éprouvette permet la classification du matériau.

Essai à la vertical
Classements5VA et 5VB


CREPIM : test feu : UL 94 ou NF EN 60695-11-20

Cet essai complète l'essai précédent permettant de classer un matériau V0. L'essai complémentaire consiste, à l'aide d'une flamme de puissance 500W, d'évaluer les propriétés de la tenue au percement du matériau. Si le matériau résiste à la flamme et ne se perce pas, il peut ainsi obtenir une classification 5VA ou 5VB.

Essai à la vertical pour les matériaux « film »
ClassementsVTM-0, VTM-1 et VTM-2


CREPIM : test feu : UL 94 ou NF EN 60695-11-20

Cet essai d'allumabilité à la verticale permet d'évaluer le comportement d'un film. De la même façon qu'un essai permettant d'obtenir la classification Vertical (V0, V1 ou V2), les paramètres mesurés durant l'essai sont : Les temps de persistance de flamme après retrait du brûleur et les temps d'incandescence après extinction de la flamme ainsi que la propagation verticale de la flamme et la chute de goutte enflammant ou non un coton situé sous l'éprouvette permet la classification du matériau.

ISO 4589-2 : Détermination de l'indice Limite d'oxygène

CREPIM : test-NF EN ISO 4589-2 Indice Limite d'Oxygène LOI

Cet essai permet de déterminer la concentration minimale en oxygène, en addition avec de l'azote qui va supporter la combustion de petits échantillons verticaux sous certaines conditions spécifiques Le test est réalisé à une température ambiante de 23°C ± 2°C. Les résultats sont définis comme étant les valeurs des indices d'oxygène, appelées LOI. Principe: Un petit échantillon est maintenu horizontalement dans une atmosphère mélangeant de l'oxygène et de l'azote dans une cheminée transparente. L'extrémité supérieure de l'échantillon est enflammée et le comportement au feu de l'échantillon est enregistré pour comparer la durée de vie de la flamme, la longueur brulée de l'échantillon, et les limites spécifiques d'un tel brulage. En testant une série d'échantillons dans des atmosphères possédant des concentrations en oxygène différentes, il est possible de déterminer la concentration minimum en oxygène.

Essai d'allumabilité – NF EN 60695-2-10/11/12 – Essai au Fil incandescent

CREPIM : test feu - NF EN 60695-2-1-10 et 11 fil incandescent

Cet essai permet de simuler, par exemple, la surtension d'un élément électrique ou électronique sur une carte électronique. En effet, le fil incandescent permet d'application de façon très local (sur quelques millimètres) une température très élevée allant jusqu'à 960°C.

L'essai consiste à appliquer, pendant une durée de 30 secondes, le fil incandescent sur un matériau et d'évaluer la durée d'inflammation, la persistance de flamme après retrait du fil incandescent et la chute de matière enflammée ou non.

La température du fil incandescent peut varier de la température ambiante jusqu'à 960°C permettant ainsi de déterminer les paramètres GWFI ou GWIT ou de valider le comportement à une température donnée (750°C, 850°C, etc…)

Information : Ce site utilise des cookies. En fermant cette bannière, en naviguant sur cette page ou en cliquant sur un lien, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.